search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Pensées émues pour Serge Royer, notre ami, collègue et enseignant qui nous a quitté prématurément.

Dimanche 11 Juin 2017
de 9h30 à 12h

Ecole de Travail Israélite : Remise officielle d’un chèque pour nos étudiants boursiers

mercredi 21 octobre 2015

Mercredi 14 octobre a eu lieu la remise officielle d’un chèque de 7000 Euros pour les bourses de nos étudiants en présence de Jean Klein, Président de l’Ecole de Travail Israélite et des membres du conseil d’administration de l’association.

Depuis de nombreuses années l’Ecole de Travail Israélite soutient l’action sociale de l’ORT Strasbourg en octroyant des bourses aux élèves, étudiants et résidents qui en ont besoin.

Cette année, la remise de chèque a revêtu un caractère officiel lors d’une cérémonie organisée à la salle des fêtes de la résidence ORT Clemenceau, en présence de Raymond Kern, président du comité de l’ORT Strasbourg, de Claude Sabbah, proviseur, du staff de l’établissement, de plusieurs enseignants ainsi que des résidents, résidentes et étudiants scolarisés dans l’établissement.

Liens historiques entre l’Ecole de Travail Israélité et l’Ort Strasbourg

Claude Sabbah a salué le président Jean Klein ainsi que tous les participants et a évoqué la continuité qui s’est établie entre l’Ecole de Travail Israélite et l’ORT Strasbourg, la reprise des bâtiments de cette école au 14 rue Sellenick dans le cadre d’un bail emphytéotique ainsi que le soutien régulier de l’association aux œuvres sociales de notre établissement depuis de nombreuses années.

Lui succédant, Richard Aboaf, puis Jean Klein, rappelèrent l’historique de l’Ecole de Travail Israélite depuis ses origines. Reconnue d’utilité publique en 1842 comme de nombreuses autres institutions juives de la communauté israélite de la ville qui se sont structurées au milieu du XIXème siècle, cette école a connu un développement très important. Elle a ainsi obtenu d’éminents soutiens de la part d’élus et de responsables parmi les plus hauts placés localement, de toute la France ainsi que de l’étranger, ceci jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

Réquisitionné par la Gestapo durant la guerre, le bâtiment du 14 rue Sellenick connut un sort funeste en devenant l’un des centres d’interrogatoire et de torture de la Kommandantur à Strasbourg. Une plaque apposée face à l’entrée de l’école, rappelle la mémoire du syndicaliste et résistant Georges Wodli assassiné sous les fenêtres de l’établissement alors qu’il tentait de s’échapper.

Au lendemain de cette tragédie qui emporta les forces vives de nombreuses associations juives de France, la Israelitische Gewerbe Schule, l’Ecole du Travail Israélite mandata l’ORT France en 1946 pour reprendre en main l’établissement dévasté après la guerre. Ceci constitua la genèse de l’ORT Strasbourg qui depuis s’est développée de manière très importante tant au niveau de ses structures que de ses formations.

L’année 2016 verra la célébration des 70 ans de l’établissement, plusieurs commémorations et célébrations viendront marquer cette importante date dans l’histoire de notre école.

Ce qui a subsisté toutefois malgré ce passage de relai entre les deux associations, est le soutien permanent des dirigeants de l’Ecole de Travail Israélite à l’ORT. Ce soutien qui a été encore témoigné lors de cette remise officielle d’un chèque de 7000 €, le mercredi 14 octobre, marque un lien ininterrompu en quelque sorte et des idéaux qui ont été et demeurent partagés.