search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

L’ORT Strasbourg sera présent
au salon Studyrama de Paris
le samedi 24 Novembre 2018

Bientôt à l’ORT Strasbourg
Ouverture du BTS SIO
Système Informatiques aux Organisations

Ouverture prévue pour la rentrée 2019

Journée européenne de la Mémoire de la Shoah et de la prévention des crimes contre l’Humanité Commémoration du 70ème anniversaire de la libération des camps

mardi 27 janvier 2015

Mardi 27 janvier 2015

Journée européenne de la Mémoire de la Shoah

et de la prévention des crimes contre l’Humanité

Commémoration du 70ème anniversaire de la libération des camps

A l’occasion des commémorations de la Journée européenne de la Mémoire de la Shoah et de la prévention des crimes contre l’Humanité, et la commémoration également du 70 ème anniversaire de la libération des camps, notre établissement a réalisé une exposition sur le thème Une Mémoire philatélique des camps et de la Shoah qui a été inaugurée dimanche soir 25 janvier 2015 devant de nombreux invités et officiels. Cette importante exposition a été présentée aux classes du Lycée de notre établissement et a été ouverte à tous publics.

A l’invitation du FSJU, le Fond Social Juif Unifié, les élèves de l’option Théâtre et Cinéma et Audiovisuel ont assisté à la représentation théâtrale

Pour ne jamais oublier - Terezin ou le Cabaret Brundibar

au Théâtre du Taps-Gare, le mardi 27 janvier.

Interprétée par la compagnie Memoris , cette pièce est une fiction inspirée de faits réels et de personnes ayant existé dans ce camp. Les personnages disent et transmettent une parole authentique : textes, poèmes et réflexions autour de rencontres improbables dans un monde dantesque, prises de position étonnantes, amours, joie, parcelles de bonheur éphémère à Terezin comme dans les ghettos ou dans l’enfer des camps de la mort, où moururent des millions d’hommes, de femmes et d’hommes dont le seul crime était d’être nés différents de leurs bourreaux.

Affiche et photographie de propagande nazie de Terezin, montrant « le bonheur des enfants juifs dans les camps »