search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Pensées émues pour Serge Royer, notre ami, collègue et enseignant qui nous a quitté prématurément.

Dimanche 11 Juin 2017
de 9h30 à 12h

Lancement officiel de la BD réalisée par l’ORT Strasbourg sur l’histoire de l’institution à l’échelle mondiale

jeudi 13 juin 2013

Mercredi 12 juin, devant un parterre de personnalités du monde de l’éducation, de la presse et des médias, de l’entreprise, de l’éducation et des représentants des institutions de la Ville, du Département et de la Région, a eu lieu le lancement officiel de la bande dessinée Mazal, la bonne étoile – L’histoire de l’ORT et de sa destinée. Une BD qui raconte la saga romancée d’une famille sur plusieurs générations, à travers celle de l’institution.

L’ORT trouve ses racines en Russie au XIXème siècle à Saint Petersbourg, où trois visionnaires, le Baron Horace de Ginsburg (ancêtre du chanteur Serge Gainsbourg), l’industriel Samuel Poliakov et le physiologiste, Nikolai Bakst, proposèrent aux populations juives démunies, des formations agricoles et artisanales dans près de 300 villes et villages de l’Empire russe.

La bande dessinée Mazal, retrace depuis sa création, la destinée de l’ORT à travers l’Europe et le monde entier, plus de 130 années d’existence, de combats, de missions, de projets et d’engagements éducatifs… Derrière les bulles de cet ouvrage, le dessinateur belge Philippe Glogowski, le scénariste Lionel Courtot et le PDG des Editions du Signe, Christian Riehl…

Le projet a été mené durant deux ans sous la direction de Claude Sabbah, Proviseur de l’ORT Strasbourg, et de son équipe, il a nécessité aussi la participation de l’ORT France et du World ORT Union pour la recherche documentaire…

La cinquantaine de planches de l’album nous fait revivre cette histoire singulière, elle permet aussi d’en savoir beaucoup plus sur notre institution présente dans la capitale alsacienne depuis 1946.

A l’heure où les formations artistiques se développent dans notre établissement, le neuvième art a été ainsi convoqué pour servir la mémoire de la vénérable institution, jeune de ses 133 ans…