search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Pensées émues pour Serge Royer, notre ami, collègue et enseignant qui nous a quitté prématurément.

Dimanche 11 Juin 2017
de 9h30 à 12h

Le Printemps avant l’heure… et « Sur le Fil »

lundi 7 mars 2016

Exposition de peinture sur le thème du Printemps de de l’Ecriture 2016 à l’ORT Strasbourg

« Le Printemps de l’Ecriture entame en 2015-2016 une nouvelle édition toute en légèreté. Simples objets suspendus au fil à linge, gracieuse funambule sur la piste aux étoiles, célèbres mobiles de Calder : à n’en pas douter, la thématique Sur le Fil traverse tous les univers artistiques… »

Jacques-Pierre Gougeon, Recteur de l’Académie et Chancelier des Universités.

Dimanche soir 6 mars, le vernissage de l’exposition « Sur le Fil », thème académique du Printemps de l’Ecriture 2016, a rencontré un vif succès et réuni de nombreuses personnes à la salle des fêtes de la Résidence ORT Clemenceau, transformée le temps d’une semaine en véritable galerie de peinture.

Le président du comité de l’ORT, Raymond Kern et son épouse, le premier adjoint au maire de Strasbourg, Alain Fontanel, l’adjoint au maire et député suppléant Eric Elkouby, le conseiller municipal et vice-président du Consistoire Israélite de Strasbourg, Thierry Roos, le président de l’AMOPA, Martin Bruder ainsi que de nombreux membres de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques, le professeur émérite Freddy Raphaël, des amis de l’ORT Strasbourg, des personnalités du monde de l’art et des musées de Strasbourg et d’Outre-Rhin, le staff de l’établissement et plusieurs enseignants, s’étaient donné rendez-vous pour cette 29ème édition-exposition autour du thème académique du Printemps de l’Ecriture.

Claude Sabbah, proviseur de l’ORT, a ouvert la soirée en saluant les personnalités présentes et en inscrivant cette manifestation dans le cadre des commémorations des 70 ans de l’ORT Strasbourg, 4ème des temps importants des 7 prévus durant l’année 2016. Il a salué l’équipe des enseignants des filières artistiques pour son implication et son travail, et a souligné le fait qu’il s’agissait de sa dernière inauguration officielle d’un vernissage en qualité de directeur du centre ORT Strasbourg.

Jean-Michel Koch, l’Inspecteur d’Académie et Inspecteur Pédagogique régional, a salué la qualité des filières artistiques de l’ORT Strasbourg ainsi que l’exemplarité de l’école qui met en valeur le travail des étudiants en même temps que celui des professeurs, exemple unique dans l’Académie de Strasbourg. Il a inscrit la version et la traduction plastique du Printemps de l’Ecriture comme la continuité des traits et des fils infinis de l’imagination créatrice, citant tour à tour Goethe et Calder ainsi que Le Geste, l’Espace et le Temps, ouvrage sur l’art pariétal de Lascaux.

Richard Aboaf a rappelé la genèse de ces expositions, la 29ème du genre avec Claude Sabbah comme directeur et surtout comme complice. La première avait été initiée avec le concours du FRAC, le Fond Régional d’Art Contemporain, qui prêtait pour la première fois de son histoire des œuvres d’artistes de renom à une institution et à une structure non muséale. Il a salué tous les participants qui se sont impliqués autour de lui pour la présentation de cette exposition de très haute tenue, comme l’a souligné Jean-Michel Koch l’inspecteur d’Académie.

Voilà de nombreuses années que l’Académie de Strasbourg et la Drac se mobilisent autour du créneau porteur du Printemps de l’Ecriture. Cette année 2016, le thème « Sur le Fil », donnera lieu à des mobilisations nombreuses à tous les niveaux dans les deux départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Notre établissement se saisit avec fidélité du sujet et le propulse dans des univers artistiques autres que celui de l’écriture.

La puissance des Arts et des Lettres, sublimées par la poésie des traits ou par celle des fils, ouvre le champ du sujet à des voies multiples et autorise toutes les formes d’expression plastique pour le bonheur de tous ceux qui sont entrés par effraction, par vocation, par intention ou par désir dans la famille d’Arachné.

Dix plasticiens, peintres, dessinateurs, illustrateurs, architectes, nous ont démontré avec talent que ce Printemps de l’Ecriture ne s’adresse pas qu’aux poètes de la plume, il invite aussi les funambules du pinceau, du crayon, de la brosse, du grattoir ou du ciseau, à tisser leur toile où et comme bon leur semble. D’étranges alliances se sont nouées à cette exposition entre écriture et peinture, dessin, sculpture, broderie ou tissage… Mais au fait, ne parle-t-on pas d’une écriture de la peinture et parfois d’une peinture dans l’écriture ?!

Première manifestation du Printemps de l’Ecriture de l’Académie de Strasbourg, cette exposition est placée sous l’égide de l’IA-IPR Jean-Michel Koch. Elle présente durant huit jours les travaux de Valérie Etter, Emilie Graebling, Dorothée Jost, Miglena Jivkova, Célia Laville, Richard Aboaf, Jean Houssemand, Jean-Michel Koch, Albert Maman, Claude Sabbah et Frédéric Schwoertzig. L’artiste Yves Brouchet, invité extérieur, qui expose en ce moment-même au musée de Drusenheim ses dessins réalisés au marché Mahané Yéhuda de Jérusalem, présente à l’ORT quelques-unes de ses perles croquées au milieu des allées du célèbre marché hiérosolymite…

Les étudiants de Manaa y présentent également une installation immense suspendue au plafond, inspirée d’un passage de l’œuvre d’Italo Calvino sur les villes invisibles et les villes suspendues, ceux de design de mode, des recherches et expérimentations sur le thème du Fil.

A noter que le défilé annuel du mois d’avril de la section de design de mode de l’établissement ORT de Strasbourg portera également sur thème du Printemps de l’Ecriture 2016 : « Sur le Fil »