search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Pensées émues pour Serge Royer, notre ami, collègue et enseignant qui nous a quitté prématurément.

Dimanche 11 Juin 2017
de 9h30 à 12h

Les élèves de Seconde GT de l’ORT Strasbourg participent à la 29ème Marche des Vivants en Pologne

jeudi 27 avril 2017

23 élèves des classes de Seconde GT2 et GT3 ont participé à la 29ème Marche des Vivants en Pologne, du dimanche 23 au jeudi 26 avril, accompagnés de responsables et enseignants de l’établissement, Gabriel et Rachel Benoilid, Karen Bloch et Bruno Boughobri.

Au programme de cette 29ème Marche, la visite de Cracovie et du quartier juif de Plashov, la vieille synagogue Rama, l’usine Schindler, la visite du camp d’Auschwitz, la Marche vers le camp de Birkenau le jour de Yom Hashoah, puis Treblinka et Varsovie le dernier jour, le ghetto, le monument aux résistants et la rue Mila 18. Et pour achever le voyage, une visite guidée du magnifique Polin Museum, le nouveau musée de l’histoire de Juifs polonais, a pu donner aux élèves et accompagnateurs, une image panoramique de ce que fut la vie juive en Pologne durant 1000 ans.
Les lieux de mémoire de la Shoah et les sites de la présence et de la mémoire des Juifs de Pologne, ont constitué l’essentiel de ce périple en Pologne durant 4 jours. Une leçon d’histoire vivante pour nos jeunes élèves qui avaient choisi de participer à cette Marche des Vivants et de vivre des moments intenses de partage, de témoignages et de découverte, sur les lieux même qui ont vu la plus grande catastrophe humaine de tous les temps : la Shoah.

Le Polin Museum à Varsovie, témoin des 1000 ans de présence juive en Pologne…

La MdV, Marche des Vivants, à laquelle notre établissement participe depuis plus de 20 années, est un programme éducatif qui convie les étudiants du monde entier en Pologne, où ils visitent les lieux de mémoire de la Shoah. Le Jour du souvenir de la Shoah (Yom HaShoah), les participants effectuent la marche d’Auschwitz à Birkenau, le plus grand complexe concentrationnaire construit durant la Seconde Guerre mondiale. Les marcheurs, plusieurs milliers chaque année, proviennent de plusieurs pays et des cinq continents.
Le programme a été créé en 1988 par le gouvernement israélien et des organisations juives et se tient annuellement en avril. Son but est d’apprendre aux étudiants de différentes origines religieuses ou ethniques les dangers de l’intolérance au travers de l’étude de la Shoah, et de promouvoir de meilleures relations parmi les gens de cultures différentes.

Le point fort du programme est la marche, conçue pour contraster avec les marches de la mort qui ont eu lieu vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. Lorsque le Troisième Reich retira ses soldats des camps de travail forcé, les prisonniers déjà affamés et accablés de travail oppressif, étaient forcés de marcher des dizaines de kilomètres dans la neige, ceux qui traînaient étant abattus. Cette Marche des Vivants, qui vise à parcourir le chemin d’une marche de la mort, sert à affirmer la primauté de la vie et à illustrer la continuité de l’existence du judaïsme mondial en dépit des tentatives nazies de l’exterminer.
Les programmes terminent souvent par un voyage en Israël pour célébrer son anniversaire d’indépendance (Yom Ha’atzmaout), ce qui renforce davantage l’affirmation de la vie à travers la renaissance d’Israël.