search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Les élèves de l’atelier théâtre de l’ORT Strasbourg à l’épreuve des tréteaux…

mardi 9 juin 2015

A défaut de nous jouer La Leçon de Théâtre en un acte de Ionesco, c’est une Leçon de Théâtre en 20 tableaux que les élèves de l’atelier de théâtre de l’ORT Strasbourg, dirigés par Lionel Courtot, ont présenté à la salle des fêtes de la résidence ORT Clemenceau, le lundi 18 et le mardi 19 mai, aux enseignants et aux classes de l’établissement ainsi qu’à un public extérieur constitué d’amis et de parents d’élèves.

Cette forme théâtrale articulée en plusieurs saynètes, comme l’a souligné leur metteur en scène, correspond bien à l’esprit du temps et à nos jeunes élèves ; ceux-ci ont incarné avec talent et humour les différentes pièces avec comme dénominateur commun, une forme de décalage entre la tonalité et les sujets traités.

Tour à tour on a pu assister à du Shakespeare revisité, à du Corneille martyrisé, à du Jean-Michel Ribes revu et corrigé… Les élèves avaient pour chaque séquence apporté leur touche aux textes et les avaient adaptés pour l’occasion.

Que faire lorsque l’on trouve une boule de pétanque dans une soupe au restaurant ? Pourquoi vouloir absolument intégrer une STMG quand on est fait pour le général ? A quoi bon déclamer « L’Illusion comique de Corneille » à la vitesse de la lumière ? Et surtout… Pourquoi prêter son téléphone portable à une hystérique qui va appeler son mari à l’autre bout de la planète quand le crédit est quasiment épuisé ?...

Voilà autant de questions déterminantes pour la sauvegarde de l’Humanité, qui ont fait de ces 20 petites pièces articulées les unes aux autres, un véritable chapelet où le ridicule des situations les plus banales, les non-sens et les contre-sens, la satyre et l’autodérision, les mises en boite, les décalages et la distanciation par rapport au vécu quotidien dans les familles, entre amis, à l’école ou dans la rue… se sont télescopés au grand bonheur des spectateurs et des acteurs aussi, qui visiblement avaient pris plaisir à écrire, à jouer ou à interpréter ce spectacle…

Ce spectacle a été mis en scène par Lionel Courtot, (responsable du pôle théâtre, cinéma et audiovisuel à l’ORT Strasbourg) et Noémie Bernardot, la chorégraphie a été assurée par Fanny Georges, la lumière par Suzon Michat et Alexis Blondé et le son par Michaël Lefèvre.

Les enseignements artistiques touchent une diversité de formes d’expression : les arts plastiques, l’histoire des arts, les arts appliqués, la musique, le cinéma et l’audiovisuel, le théâtre… Ces enseignements poursuivent des objectifs complémentaires : à la fois transmettre une culture et développer les pratiques des élèves mais aussi entretenir de nombreux liens transversaux avec les autres domaines d’apprentissage. La réforme du lycée a élargi le champ des disciplines proposées à partir de la seconde en particulier dans ces domaines artistiques.

L’offre des options facultatives optionnelles du lycée ORT Strasbourg est riche et diversifiée, elle s’articule autour de trois pôles : les arts plastiques, le cinéma et l’audiovisuel, le théâtre et les arts du spectacle. L’atelier théâtre, dont c’était la première prestation en est une belle illustration, l’épreuve des tréteaux a été réussi avec brio.

Bravo à tous les participants et bon vent à l’atelier théâtre !