search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Les lycéens de l’ORT Strasbourg, branchés sur l’Amérique…

mardi 14 mars 2017

Mercredi 8 mars, près de 100 lycéens du lycée ORT Strasbourg, ont participé à une rencontre avec le consul général des Etats Unis d’Amérique, Amy P. Westling.
L’échange, en anglais, qui a duré près de deux heures, a porté sur l’histoire des Etats-Unis d’Amérique, depuis les premières vagues d’immigration, jusqu’aux droits des femmes et ceux des noirs dans les années soixante, en passant par la guerre de Sécession, la Constitution et le système électoral, les primaires, le Caucus, les grands électeurs…

Les échanges ont été précédés par la présentation d’un powerpoint qui a orienté les élèves dans leurs questions.

Philippe Choukroun, directeur de l’Agence Attractivité de l’Alsace, cheville ouvrière des relations Alsace-Etats-Unis d’Amérique, est intervenu dans un anglais des plus élégants, pour présenter aux lycéens, l’AFS, l’American Field Service et les programmes interculturels que l’organisation non gouvernementale, basée à New York, développe à l’international et qui concerne de nombreux étudiants en Alsace.
Caroline Allheily, chargée des affaires culturelles du consulat des Etats Unis, accompagnait également Amy Westling à l’occasion de ce déplacement.

A l’issue de ces échanges fort enrichissants, Michel Benoilid, directeur de l’établissement, a remercié vivement Son Excellence Amy P. Westling, en soulignant l’importance de ce type de rencontre et sa portée tout à la fois pédagogique, linguistique et historique.

Les jeunes lycéens, concentrés et attentifs durant près de deux heures, ont bravé leur timidité et ont posé de nombreuses questions à Amy Westling, sur la constitution et sur l’unification des USA, sur les dernières élections, sur les éventuelles menaces qui pourraient peser sur le droit des femmes, sur le racisme, sur le contrôle des incitations à la haine sur les réseaux internet…

A l’issue de cette rencontre, Lara, élève de première, a souligné : « C’était super intéressant et enrichissant, on devrait renouveler ce type de rencontre chaque semaine ou chaque mois ! » Nous communiquerons ce souhait aux services consulaires dans les plus brefs délais, lui a répondu une enseignante présente à la rencontre…