search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Enseignement Supérieur
4 mars 2020,
de 9h30 à 16h

Soirées d’information Lycée
Mercredi 18 mars 2020
à 18h30

Objectivité et Design graphique : L’interdisciplinarité entre Art, Image et Science

mardi 18 décembre 2018

Mardi 18 décembre, les étudiants de DNMADE de l’ORT Strasbourg (Parcours Mode Editorial / Majeure mode, mineur numérique) ont participé au colloque organisé à la MISHA par l’Université de Strasbourg, l’Université de Lorraine, le CNRS, l’Institut Marcel Mauss... sur le thème de L’Objectivité, et le Design graphique - L’interdisciplinarité entre Art, Image et Science.
Les étudiants ont assisté aux 4 conférences et interventions du mardi dont les thèmes portaient sur les outils graphiques au service de la connaissance scientifique ainsi que sur l’apport sémiologique des images.

Olivier Poncer de la HEAR, à l’aide de très beaux visuels, a abordé les modèles didactiques, entre représentation générique et figuration naturaliste.
Vivien Philizot, (du Département des Arts visuels de l’Université de Strasbourg) et Sophie Suma (INSA Strasbourg, Science et pédagogie) ont ensuite abordé le sujet de l’architecture des images dans les films de Ray et Charles Eames, comme outil de description du monde, outil heuristique et outil de communication ; la question est restée ouverte.
Christophe Sira (EOST - CNRS) et Anne-Christine Bronner, (Université de Strasbourg, SAGE) sont intervenus sur la création cartographique et la sémiologie des images, des pictogrammes et sur les films d’animation reliés au champ de la sismologie.

Ces journées ont été organisées autour de questions comme la production et la circulation de la connaissance scientifique par les outils graphiques et les collaborations interdisciplinaires. Elles ont pour objectif de se faire rencontrer cartographes, géographes, philosophes et historiens des arts et des sciences, anthropologues, archéologues, illustrateurs scientifiques et designers, afin de réfléchir sur ces questions très pointues.

Ci-dessus un Modèle mycologique Brendel, présentant un champignon parasite de végétaux, du genre Aecidium (Aecidium berberidis)

Les modèles dits « modèles Brendel » (du nom de la famille de leurs fabricants) sont des modèles ou maquettes de grande qualité esthétique, scientifique et technique, imitant et présentant de manière très agrandie quelques formes et organes de plantes jugées représentatives des grands groupes floristiques : champignons, algues, bryophytes, fougères, angiospermes…
Dédiés à l’enseignement de la botanique et la mycologie, ils sont souvent en partie démontables. L’usage de ces modèles didactiques s’est élargi à toutes les sciences.