search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Pensées émues pour Serge Royer, notre ami, collègue et enseignant qui nous a quitté prématurément.

Dimanche 11 Juin 2017
de 9h30 à 12h

"Résister par l’art et la littérature" : journée de préparation au CNRD

lundi 18 janvier 2016

Nos élèves des classes de Seconde Passerelle participent comme chaque année au Concours National de la Résistance et de la Déportation, dont le thème 2015-2016 est : 

« Résister par l’art et la littérature ».

Pour préparer ce Concours, les élèves accompagnés de leurs professeurs d’Histoire-géographie, de français, d’arts visuels et professeurs-documentalistes, ont participé à la journée de préparation qui a eu lieu le 14 décembre au Canopé de Strasbourg.

Cette journée a été organisée par le groupe relais composé du Mémorial de l’Alsace-Moselle, de la Délégation territoriale du Bas-Rhin des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, le Centre européen du résistant déporté et le Service départemental du Bas-Rhin de l’Office national des anciens combattants et des victimes de guerre.

La matinée, conférences sur le thème : Résister par l’art et la littérature
Barbara Hesse, directrice du Mémorial de l’Alsace-Moselle, et Frédérique Neau-Dufour, directrice du Centre européen du Centre européen du résistant déporté, ont présenté le Concours et introduit la journée et le thème annuel.

La première conférence de la matinée a été une présentation générale du thème par Eric Brossard, agrégé d’histoire et professeur-relais au Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne et membre du Jury national du Concours. Il a ainsi expliqué en quoi la Résistance a fait de l’art et de la culture un enjeu important, sachant que la Propagande avait également utilisé l’art et la culture pour dominer. En effet, a expliqué Eric Brossard, « la résistance culturelle a été une dimension essentielle de la lutte engagée contre l’occupant allemand ou italien et l’Etat français ».
 Illustrée d’archives et d’œuvres conservées au Musée national de la Résistance de Champigny-sur-Marne, la présentation a abordé la surveillance des arts et de la littérature par l’occupant nazi, la protection des œuvres du patrimoine en réponse au pillage des œuvres et la diffusion d’œuvres réutilisées dans le cadre de la Résistance. Eric Brossard a ensuite présenté la création littéraire durant la période d’occupation : poésies, chansons et théâtre, avec le rôle d’éditeurs tels Les éditions de minuit qui ont publié des œuvres de façon clandestine. Les arts officiels ont été abordés avec la présentation notamment de l’œuvre d’André Fougeron. Enfin, Eric Brossard a abordé la création artistique dans l’internement et la Déportation : arts populaires, chansons, pièces de théâtre, dessins…, réalisés dans les camps de concentration.

La seconde conférence a eu pour objet Les dessins de Paul Blasy : évadé, résistant, déporté et caricaturiste alsacien, par Eric Le Normand chargé d’études à l’AERIA et la Fondation de la Résistance.

François Amoudruz, ancien résistant déporté, a également apporté son témoignage sur cette période et sur l’importance des arts dans la Résistance.

L’après-midi, trois ateliers sur les thèmes de la musique, du cinéma et du théâtre
Les élèves ont été répartis en groupes l’après-midi pour suivre trois ateliers portant sur différentes formes de création artistique : la musique, le cinéma, la littérature et l’écriture théâtrale.

Elodie Haas, violoniste de l’Ensemble K, a animé le 1er atelier : Résister par la musique. Un exposé qui a abordé l’écriture poétique engageant de nouvelles paroles sur des musiques comme des chansons populaires et la création musicale clandestine. Illustré d’exemples musicaux joués au violon, cet exposé s’est terminé par l’apprentissage par les élèves du Chant des partisans, chant de ralliement de la Résistance française après 1943.

Le 2e atelier : Le cinéma américain de propagande : vaincre en riant ! , animé par Baptiste Cogitore journaliste, critique de cinéma et éditeur, proposait d’initier les élèves à l’analyse d’images animées à partir d’œuvres cinématographiques. Cartoons Disney comme The Thrifty Pig (1941) réécriture du conte Les trois petits cochons, The Fuehrer’s Face USA (1943), films produits par Hollywood tels Le Dictateur (1940) de Chaplin, To be or not to be d’Ernst Lubitsch (1942) qui déploie un « humour plus subtil encore et interroge le pouvoir de l’art comme moyen de résistance à l’occupation allemande ».

Le 3e atelier : Informer, c’est résister, était animé par Claire Audhuy, auteur, metteur en scène et Docteur en Arts qui réalisé sa thèse de doctorat sur « Le théâtre résistant dans les camps nazis ». Claire Audhuy a expliqué les enjeux et l’importance des arts dans la Résistance face à la propagande nazie. Chansons, poèmes, devinettes, et jeux de mots diffusés sous forme de tracts clandestins que les élèves ont pu découvrir à travers des lectures à haute voix qui les ont aidé à comprendre l’utilisation de l’ironie et de l’humour noir comme dénonciation de l’occupation nazie. Les élèves ont aussi lu des textes d’autres formes littéraires telles les lettres de testament, et aussi découvert l’écriture théâtrale au sein des camps à travers l’œuvre de Germaine Tillion.

Pour conclure la journée, l’ensemble des participants s’est réuni et a chanté le Chant des partisans, accompagnés au violon par Elodie Haas (intervenante du 1er atelier). Les élèves ont reçu le catalogue d’exposition Les robes grises, Dessins et manuscrits clandestins de Jeannette L’Herminier et Germaine Tillion réalisés au camp de Ravensbruck (consultable en ligne le site de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg) et la brochure présentant le thème annuel du Centre national de la Résistance et de la Déportation (en ligne sur le site du CNRD).

Ainsi cette journée de rencontre avec d’autres élèves, des artistes et spécialistes, a permis aux Seconde Passerelle de découvrir différents aspects du thème annuel du Concours national de la Résistance et de la Déportation qui se prête particulièrement à une étude interdisciplinaire et à l’enrichissement culturel.

Consultez les photos de la journée en cliquant sur le lien suivant :

http://www.struthof.fr/fr/mediatheque/reportages-photos/journee-de-preparation-au-cnrd-14-decembre-2015/