search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Pensées émues pour Serge Royer, notre ami, collègue et enseignant qui nous a quitté prématurément.

Dimanche 11 Juin 2017
de 9h30 à 12h

Soirée inaugurale de l’exposition Mémoire de l’ORT

mercredi 3 février 2016

L’exposition Mémoire de l’ORT et activités de l’organisation durant la guerre et sous l’occupation a été inaugurée le dimanche soir 24 janvier en présence de nombreuses personnalités, amis de l’ORT et invités à la salle des fêtes de la Résidence ORT Clemenceau.

Raymond Kern, président du comité de l’ORT, René Gutman, Grand Rabbin de Strasbourg et du Bas-Rhin, Jean-Paul Kling, président du Consistoire Israélite du Bas-Rhin, Mohammed Arrouchi, Consul Général du Royaume du Maroc à Strasbourg, Martin Bruder, président de l’AMOPA, Freddy Raphaël, doyen honoraire et Professeur Emérite de la Faculté des Sciences sociales, Jacques Zucker, président des Amis de l’ORT Strasbourg, Dominique Duwig, directeur régional des Dernières Nouvelles d’Alsace, plusieurs proviseurs des établissements scolaires de la ville, les représentants des parents d’élèves, les enseignants et le staff de l’ORT, ainsi que de nombreux invités, étaient présents à cette soirée.

Richard Aboaf a ouvert la soirée en saluant les personnalités présentes à cette inauguration, en rappelant l’origine des documents présentés à cette exposition, la genèse et l’histoire du Centre de Documentation Juive Contemporaine né en pleine guerre sous l’impulsion de son président Isaac Schneersohn, qui a eu cette détermination visionnaire et ce pressentiment du devoir déjà témoigner en pleine tourmente…

Freddy Raphaël lui a succédé, il a insisté d’emblée sur cette impérieuse obligation du témoignage dans l’histoire juive, et sur ce mystère de la résistance humaine qui consiste à braver les pires menaces et continuer à transmettre, à enseigner et à témoigner par vents et marées contre toutes les tentatives d’extermination auxquelles le peuple juif a dû faire face durant cette période.

Claude Sabbah a ensuite pris la parole en remerciant l’équipe qui a réalisé ce travail sur la Mémoire de l’ORT France. Il a inscrit, en préambule de son intervention, l’exposition organisée par l’ORT dans un double cadre, celui des commémorations des 70 ans de l’ORT Strasbourg mais aussi dans l’optique de la Journée internationale de la Commémoration de la Shoah et de la prévention des crimes contre l’Humanité. Il a cité le célèbre philosophe Paul Ricoeur et ses réflexions sur La mémoire, l’histoire et l’oubli, sur la mémoire collective et celle individuelle, sur les pathologies de la mémoire et les phénomènes de l’oubli, mais aussi sur la valeur du témoignage, maillon indispensable et transition fondamentale entre cette mémoire et l’oubli de celle-ci… Témoignages des responsables, acteurs, enseignants et élèves de l’ORT France recueillis précisément dès la fin de la guerre, et qui ont permis justement à ce travail de mémoire de se réaliser et de se perpétuer pour les générations futures.

C’est avec un « Lé Haïm » que Claude Sabbah a conclu son intervention, et c’est autour d’un verre que l’ensemble des participants s’est retrouvé pour échanger et continuer à découvrir cette exposition sur la Mémoire de l’ORT France durant la guerre et sous l’occupation.