search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Un repas chabbatique avec le grand Rabbin de France Haïm Korsia à l’ORT Strasbourg

mardi 28 octobre 2014

Samedi 25 octobre, le nouveau Grand Rabbin de France Haïm Korsia, a participé à un déjeuner chabbatique à l’ORT Strasbourg entouré de près de 150 personnes, les étudiants et résidents de l’ORT, le président et les membres du Comité local, la direction et le staff de l’établissement, les responsables des institutions juives de la ville, le président et les membres du Consistoire israélite du Bas-Rhin, le président et ainsi que les membres du Conseil d’administration de la Communauté israélite de Strasbourg. Le président de la Région Alsace, Philippe Richert, accompagné de son chef de cabinet, nous a fait l’honneur de participer à ce déjeuner chabbatique hors du commun, initié par le Grand Rabbin d’Afrique du Sud Warren Goldstein, dans le cadre du « Shabbos Project 2014 », un projet qui a pris une dimension planétaire, puisque des centaines d’organisations et d’institutions, aussi bien en Israël qu’en Diaspora, ont participé à ce Chabbat en organisant de nombreux évènements sur les cinq continents.

Au cours de ce déjeuner convivial, ponctué par les chants de nos étudiants et résidents, Claude Sabbah, Proviseur a pris la parole en premier pour souhaiter la bienvenue au Grand Rabbin de France et à son épouse ainsi qu’à tous les représentants officiels présents à ce déjeuner chabbatique. Il a présenté notre établissement au Grand Rabbin, en insistant sur nos spécificités à la fois éducatives et structurelles et en soulignant l’importance de notre double mission à l’ORT, celle de l’affirmation de notre identité juive et celle de l’ouverture sur la Cité et notre affirmation du vivre-ensemble comme projet de société. Le Grand rabbin Haïm Korsia lui a emboité le pas en saluant à son tour cette réunion chabbatique et cette belle initiative qui consiste à réunir autant de jeunes étudiantes et étudiantes dans un cadre aussi exceptionnel que le campus de l’ORT Strasbourg, en leur permettant de poursuivre leurs études dans des conditions optimales. Il a ensuite abordé son travail auprès du Ministère de l’Education Nationale et des représentants officiels du gouvernement chargés des examens, pour faire en sorte que les candidats juifs observant le chabbat et les fêtes juives ne soient pas pénalisés aux concours des Grandes Ecoles pour des raisons de calendrier, travail qu’il a mené conjointement avec Alain Lypsic, Claude Sabbah et d’autres responsables d’institutions juives de Paris. Il a ensuite abordé quelques questions d’ordre éthiques et philosophiques concernant la vie des jeunes juifs à l’aulne d’un siècle chargé d’incertitudes et de difficultés. C’est un message d’espoir et d’optimisme mêlé d’humour qu’il a communiqué aux jeunes étudiants présents à ce déjeuner chabbatique.

Le Président de la Région Alsace, ancien Ministre de la République, Philippe Richert qui lui a succédé, a salué le Grand Rabbin de France pour son esprit qui concilie tout à la fois la mémoire et l’ouverture sur le monde, et a dressé un parallèle entre l’identité juive et l’identité alsacienne confrontée à ce grand projet d’union régionale ; « garder avec fierté sa mémoire propre, son identité forte ainsi que sa spécificité, n’est pas incompatible avec cette esprit de partage, d’échanges et d’ouverture qui s’annonce » a-t-il souligné. Philippe Richert a salué la direction et l’équipe de l’ORT Strasbourg, en insistant sur la place toute particulière que cet établissement occupe à Strasbourg et dans la Région : performances éducatives, identité propre, ouverture et vivre ensemble… Un beau modèle d’inscription dans le tissu éducatif et social a-t-il conclus.

Le Président Raymond Kern a quant à lui salué tous les représentants présents à cette manifestation et particulièrement le Grand Rabbin Haïm Korsia, et l’a invité à venir visiter et découvrir notre établissement dans les prochains temps.

Le Grand Rabbin Haïm Korsia a ensuite répondu avec beaucoup d’acuité, de réalisme et d’humour, à de nombreuses questions émanant des étudiants et des représentants institutionnels officiels présents.

Ce déjeuner chabbatique a constitué un moment des plus conviviaux et a été le prétexte à des échanges enrichissants pour nos jeunes étudiantes et étudiants présents.