search2 facebook3 youtube school phone mail2 twitter

Pensées émues pour Serge Royer, notre ami, collègue et enseignant qui nous a quitté prématurément.

Dimanche 11 Juin 2017
de 9h30 à 12h

Visite de la rétrospective internationale Pierre Bonnard à la Fondation Beyeler

jeudi 26 janvier 2012

Les étudiants des classes de Manaa et de BTS en design de Mode 1ère année, se sont rendus le lundi 30 janvier 2012 à la Fondation Beyeler en Suisse pour visiter la rétrospective internationale sur le peintre Pierre Bonnard (1867 – 1947)

S’étant mis à la peinture sous l’influence de Gauguin, Pierre Bonnard a été l’un des principaux représentants du groupe des « Nabis », avant de se diriger vers un style impressionniste d’une grande fluidité, auquel il restera largement fidèle jusqu’à sa mort. Ses toiles débordent de couleurs dont l’importance semble dépasser celle du sujet.

Ses tableaux constituent souvent des études dans différentes gradations, sur les rapports entre les couleurs chaudes ou froides de la gamme chromatique.

Ce peintre, graveur, illustrateur et affichiste français a étudié à l’École des Beaux - Arts et à l’Académie Julian de Paris. En 1889, c’est avec Maurice Denis, Paul Sérusier et Édouard Vuillard qu’il a fondé le groupe d’artistes « Les Nabis ».

À partir de 1903, Bonnard a exposé régulièrement au Salon d’Automne de Paris. Sa technique picturale marquée par une planéité qui remet en question la perspective, a développé un traitement étonnant de la couleur et de la lumière. Pierre Bonnard trouvait la plupart de ses motifs dans la vie quotidienne parisienne, dans des scènes de rue, dans les jardins de ses différentes maisons, dans ses intérieurs, mais aussi dans les gravures sur bois japonaises.

À partir de 1907, il s’est rendu régulièrement en Hollande, en Belgique, en Grande-Bretagne, en Italie, en Espagne et en Afrique du Nord. Un grand nombre de ses nus, de ses paysages, de ses natures mortes et de ses portraits ont vu le jour au cours de ses voyages.

Les étudiants ont pu apprécier à travers le circuit des différentes salles de la Fondation, les principaux thèmes abordés par ce magicien de la couleur.

(Ils auront l’occasion de visionner le film « Pierre Bonnard, l’énergie de la couleur » dans les prochains jours…)

A l’issue de la visite, ils ont pu se promener sous la neige, dans la vieille ville de Bâle avant de reprendre le chemin de Strasbourg en début de soirée.